Un Dimanche en Lorraine

Balades à Nancy et en Lorraine, photos subjectives et humeurs arbitraires

Saint Michel à Jéricho

Le quartier Saint-Michel Jéricho, en banlieue de Nancy, est joyeusement à cheval entre Saint-Max et Malzéville. Moi, cette partie-là, juchée au-dessus de la rivière en étages, je la trouve sympathique. A l’époque où j’avais des élèves, y’en avait des qui venaient d’ici, et j’aimais bien lever la main pour saluer mes camarades prépubères de loin quand je passais dans la rue au-dessus des immeubles. La zone a été réhabilitée, et je t’avoue qu’à l’œil, je préférais avant. Ce bleu pâle ci-dessous, pourtant lui-même issu d’une réhabilitation antérieure. Je suppose que la force de l’habitude guide en partie mon discours. Note quand même que je me réjouis malgré tout pour celles et ceux qui y vivent que le coin ai été un peu rafraîchi, ça ne fait aucun doute.

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

1 comment

En (re)passant par Villey-Saint-Etienne

DSC_8066

DSC_8068

DSC_8070

DSC_8072

DSC_8073

DSC_8074

1 comment

Metz, la crainte suave

La cathédrale de Metz, elle est sombre. Vraiment. C’est d’ailleurs pour ça que je l’aime. T’as le poids des ans. T’as l’impression qu’elle est construite sur un ancien cimetière indien (ou médiomatrique, allez, comme quoi l’acculturation a des limites), et qu’une drôle de malédiction plane dessus. Et c’est vrai partout à Metz. Metz est ancienne. Nancy fait sa fringante moderne (à peine plus de mille ans, c’est une bacelle de l’année!), avec son École et sa pierre blanche… mais Metz est tapie, obscure, Jaumont lui donne sa teinte mate, un peu hostile… mais avec assurément plus de musc, plus de rugosité, plus d’histoire(s), plus de peines.

C’est la vision subjective que j’ai de Metz, où je ne me sens jamais vraiment chez moi, moins qu’à Strasbourg, ou Sarre-Union, ou Saint-Avold… Metz, j’ai une drôle de relation avec, plus qu’ambigüe, Metz me fait un peu peur, Metz m’inquiète, et Metz me fascine. Metz est une ville de vampires (Nancy est une ville de poneys). Metz, ça me débride l’imagination avec une puissance savoureuse, aux confins de la lumière et de l’ombre. Metz est gothique dans ses tripes saturées, Nancy est classique dans sa permanente frivole.

Metz c’est une ville rôlistique.

Et c’est tout.

Et tout ça culmine dans la cathédrale.

Cette obscurité qui attire, attire, attire, celui qui en a peur.

Oui, oui, c’est moi.

DSC_2048

DSC_2049

DSC_2053

DSC_2059

2 comments

Verte et jaune, la campagne à Fleurfontaine

Verte et jaune qu’elle est la cambrousse en bas d’Amance, à proximité de Fleurfontaine. Verte et jaune et bien gentille. Un peu trop jaune à mon goût, ceci dit, mais c’est un autre problème.

DSC_0524 DSC_0527 DSC_1051 DSC_1054 DSC_1122 DSC_1134 DSC_1137

2 comments

L’hiver à Eulmont

Roh. Ça devient un peu cul-cul tout ce soleil, non? Tout le monde a l’air content, l’enfer. On ne se croirait plus en France, sans tous ces gens qui râlent sur leur sort individuel depuis leur fauteuil en gardant leurs pantoufles bien propres.

Un peu d’hiver à Eulmont, il y a quelques mois à peine, pour détendre tout le monde!

DSC_3824

DSC_3829

DSC_3831

DSC_3832

DSC_3833

DSC_3834

DSC_3836

DSC_3837

DSC_3838

2 comments

Les vergers d’Eulmont

Les vergers d’Eulmont, c’est quand même bien qu’ils soient restés de vergers au lieu de devenir des dortoirs. Parce que sinon, on irait beaucoup moins à Eulmont.

DSC_0529 DSC_0530 DSC_0535 DSC_0543

2 comments

La Vallée du Graff

Les photos datent de 2012, le lieu a évolué, mais il survit. L’ancienne voie ferrée Saint-Georges de Nancy, promise au destin un peu triste de «boulevard urbain» est toujours là, le répit s’est un peu étendu. Mais ça ne reste qu »un répit. En attendant, on y voit toujours des tas de choses chouettes. C’est la Vallée du Graff, tu sais.

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

Add a comment

Depuis chez en face

Dans le Grand Couronné, au pied du Pain de Sucre, la vue est belle. Surtout depuis l’autre côté de la rue, chez les gens d’en face. Merci chez en face, du coup, en passant!

DSC_8689 DSC_9445 DSC_9446

Add a comment

Rouvrois-sur-Meuse, vers l’église

DSC_3134

Add a comment

Villey-Saint-Étienne, côté vallée…

Villey-Saint-Étienne, c’est un village posé là comme ça, dans la partie nord de la Boucle de la Moselle autour de Toul. Je réalise d’ailleurs qu’on dit volontiers les Boucles de la Moselle au pluriel, alors qu’il s’agit d’une seule grande boucle, sur la carte. Peu importe. Ce qui importe, c’est qu’autour de Villey-Saint-Étienne, c’est, comme partout ailleurs dans la boucle, simplement et modestement magnifique. Et c’est déjà pas mal.

DSC_8049

DSC_8050

DSC_8053

DSC_8056

DSC_8058

DSC_8059

DSC_8060

DSC_8063

2 comments