Coucou lectrice, coucou lecteur…

Je ne sais pas si tu suivais l’autre blog, «Chouette c’est le week-end», mais si oui, tu as vu, il est fin mort. Pour qui ne suivait pas, il contenait toutes mes photos en dehors de la Lorraine, et puis le reste, portraits, reportages (on va dire ça comme ça même si c’est un peu pompeux…), et bref, des tas de trucs. Par soucis de commodité, je voudrais bien tout regrouper ici. Donc, lectrice, lecteur, pour une fois ton avis m’intéresse: c’est scandaleux si entre une large majorité de posts sur la Lorraine, il y a des photos autres? Ton avis m’intéresse, n’hésite pas à commenter à foison, ou à te faire un bon vieux grog à la place si ça te branche plus.

C’est tout? Ouais, bah ouais, c’est tout.

Bon, comme sur la page Facebook Un Dimanche en Lorraine, je vais mettre une photo ici, j’ai des sortes de scrupules ineptes à faire un billet sans image.

[Maxéville, le Champ-le-Bœuf en hiver, la meilleure saison du monde] [pourquoi? Euh… oh, un oiseau, là!]

Metz toute pétée

Après c’est vrai que l’ensemble des pétophiles s’accorde à dire que Nancy est aussi, depuis quelques années, toute pétée.
 
Attention, hein, les pétophiles aiment les trucs pétés. Contrairement aux pétomanes, qui sont des élus qui aiment tout péter, inspirés par des promoteurs et des entrepreneurs guidés la main sur le cœur par l’intérêt général et le bien collectif (tiens, je chope une petite toux, moi).
 
Les mots ont leur importance, comme on beugle à tort et à travers à la télé quand on dit une connerie.
 
A ce sujet, je propose de remplacer «urbex» par «pétophilie». C’est beaucoup moins moche, beaucoup moins m’as-tu-vu et surtout beaucoup plus drôle (et théoriquement, ça ne peut que difficilement se prêter à devenir une marque déposée, ni un truc hype).