De Frouard à Pompey, ça mérite

T’as vu? Au nord de Nancy? Parce que Nancy, ça, t’as vu. On ne peut pas rater Nancy. Mais j’ai rarement vu un visiteur de Nancy se perdre au nord, le long de la vallée de la Meurthe qui plonge dans celle de la Moselle. Il est con, le visiteur. Du coup. Il rate quelque chose. Si il s’en tient à son guide sur Nancy. Parce que le nord ex-industriel de Nancy, il vaut le détour. Il vaut qu’on arpente là où y’avait les aciéries, et tout le toutim. Il vaut qu’on imagine et qu’on rêvasse au bord des quais bétonnés mi-urbains, mi-sauvages. Le Nord de Nancy, Frouard, Pompey, c’est toute une histoire. Et si tu rates cette histoire, tu rates quelque chose de Nancy. Je te le dis tout de go. Sans l’ombre d’un scrupule. Frouard et Pompey, ça mérite!

DSC_1493-2

DSC_1495

DSC_1496

DSC_1489

DSC_1488-2

DSC_1486

DSC_1485

4 Replies to “De Frouard à Pompey, ça mérite”

  1. Ouah, le « Pompey vivra » !!
    Sinon, je suis allé un jour de grand bleu en haut des silos du port de Frouard, dans un cadre professionnel. On était un petit groupe de visiteurs. D’en haut, la vue était phénoménale. Les gens d’UCA ont dit « pas de photos ». J’avais un petit appareil dans ma poche de blouson, j’ai pensé « cause toujours » et j’ai attendu que personne ne me regarde. Ça ne s’est pas produit. Pénible souvenir.

  2. Mon dieu l’affreuse frustration. Je compatis. Pour Pompey, on m’a raconté que la commune le conserve comme une relique. Chose que je n’ai pas vérifié.

  3. Pompey vit encore par ses anciens bien sûr qui échangent toujours sur le passé mais aussi par ses spécialités d’aciers spéciaux élaborés depuis 1986 par Ascométal (usine d’Hagondange), notamment pour l’industrie automobile..

    1. A la bonne heure!

Laisser un commentaire