Un après-midi d’été en Lorraine -3- Liverdun

Bon, c’est sûr que vu la gueule à septembre, pas très indien, ou alors bien du nord, mon après-midi d’été paraît loin. Mais il n’empêche. Me voici soudain à Liverdun. La Moselle papillonne là. Au pied de Liverdun. Sur son cours, les arbres s’inclinent, et c’est toute la lourdeur étouffante de cette journée d’été qui se trouve sous ce couvercle. L’eau a une couleur profonde, elle semble profonde, elle est épaisse, même elle ne saurait être fraîche, mais pourtant sa vue rassure. Les insectes volent comme au ralenti, parfois un léger souffle vient rider la surface. Filtré par les arbres, se reflétant dans l’eau, la lumière semble vaporeuse, glissante, la rivière ne coule pas, elle suinte. La Moselle en été.

3 Replies to “Un après-midi d’été en Lorraine -3- Liverdun”

  1. un des aspects originaux de Liverdun, c’est sa faune quasi apprivoisée : 4 hérons toujours présents, nichent dans les arbres du domaine des eaux bleues. Les Cormorans dorment dans un arbre blanchi à proximité du château de la Flie, un couple de tortue et quelques ragondins nichent dans l’île en compagnie de 3 couple de Martin-Pécheur. Et le très cher couple de cygnes qui a mis au monde cette année 8 bébés dont 4 sont devenus adulte, que tous les liverdunois à la retraite, rérichissent… On a connu aussi les oies Ouettes, etc. Tous sont généreux en magnifiques photos. Le second aspect, c’est le coucher de soleil incroyable, vu des Vannes, un ancien hôtel de prestige.

  2. Magnifiques photos, et texte qui décrit très bien notre si cher Liverdun, merci

  3. A quand quelques photos du mini golf……
    Amicalement.
    Laurent

Laisser un commentaire