Par la Vôge, de Girancourt à Uzemain…

Un saut à Uzemain dans un de mes bercails familiaux.  Dans les Vosges. La Vôge. Juste pour constater qu’à Uzemain, y’a toujours des chats. Enfin, pas que pour ça. Mais c’était impossible à manquer. Et aussi qu’il y a de la neige. Et les inamovibles bancs en pierre devant les vieilles fermes. Bref, Uzemain, c’est toujours bien.

Ah pis du coup j’étais avant à Girancourt, là, en-dessous. Bon, ça reste anecdotique.

3 Replies to “Par la Vôge, de Girancourt à Uzemain…”

  1. Jolies vues d’un coin de Lorraine que j’aime bien même si c’est pas ce que je connais le mieux.
    Le chat, on dirait mon Bidule !

  2. Ta de la famille à Uzemain ? C cool car jen ai aussi dans le coin ! Entre les visites à Epinal et Plombières, les balades à vélo solitaires le long du canal d’Uzemain et à Charmois-l’Orgueilleux jusqu’à Le ménil et les Spot à la gare de Bains-les-Bains…

    1. Oui, j’ai de la famille à Uzemain et j’y ai passé bien des week-ends et vacances, enfant, à cavaler la cambrousse toute le journée avec les cousines, cousins et autres enfants agrégés.

Laisser un commentaire