2 Replies to “Dans le Grand Couronné de Nancy, vers Belleau, un jour ternouille (au beurre)”

  1. Je crois reconnaître la route de beauté à faulx

    1. Exactement. Et quel paysage magnifique, depuis sa partie haute!

Laisser un commentaire