Les variations du Champ-le-Bœuf à Maxéville

Je suis tombé amoureux de ce quartier, et c’est peu dire. Ce quartier, ses gens, ses trucs chouettes, ses trucs moches. Quand t’es amoureux t’es obligé de tout prendre. Et puis j’ai appris il y a très peu que ce gros village en béton est intimement lié à mon histoire familiale. Et ça, c’est pas rien. Allez, varions, en ayant des vues sur Laxou, voisine de 0.2 encablures.

2 Replies to “Les variations du Champ-le-Bœuf à Maxéville”

  1. Merci, de belles photos d’un quarteir sympathique où je me suis bien plue pendant presque quatorze ans (rue de la Seille).

  2. Chouette! On en dit tellement de mal habituellement… rue de la Seille je vois bien!

Laisser un commentaire