La vieille voie ferrée

Moi je l’aime bien la vieille voie ferrée. Avec dans le fond l’éperon de la Fourasse qui abritait un établissement celte, et à gauche l’extrémité du crassier de la carrière nord de Solvay à Maxéville.

On quitte Nancy avec elle et on va tranquillement vers Maxéville.

Mais ça commence à sentir le sapin aussi par ici. Depuis un bon moment en fait. Bien des maisons ont déjà été abandonnées/expropriées, puis détruites. D’autres attendent leur tour.

Parce qu’en arrivant à Maxéville, on découvre ce que ça va bientôt devenir, la vieille voie ferrée.

Et j’dis pas que c’est pas bien, parce que j’en sais rien. J’dis juste que ça m’fout un peu mélancolique.

5 Replies to “La vieille voie ferrée”

  1. cette voie désaffectée est magique. en tout cas pour moi.

    1. Oh oui. Je partage ce sentiment.

  2. Bonsoir

    Benfoui, ça fait quelque chose de la voir disparaitre…
    Ma vision de ce coin (en noir et blanc) il y a quelques mois: http://big-bear-photos.eklablog.com/deraille-a23626216

    Bonne soirée

  3. Poupou-en-guyane dit : Répondre

    Les voies ferrées, ça me manque…

    1. Ça me manquerait.

Laisser un commentaire