Le bonjour de Hampont!

C’est comme ça, je roulais vers Dieuze, et puis tiens, j’avais le temps, un petit détour vers Hampont pour tenter de jeter un œil au site du Gros Max, ce canon allemand qui pendant la Première Guerre Mondiale s’égayait à casser des maisons et des gens à Nancy. Une erreur de chemin plus tard, me voici sur une route scabreuse d’où deux bons hommes me tirèrent avec gentillesse. C’est toujours bon d’avoir l’occasion de dire bonne journée à des gens. Et depuis cette route scabreuse, ah tiens, la jolie vue sur le village. Que voici. Et le Gros Max, eh bien… je reviendrai un autre jour.

Laisser un commentaire