Vue de la Basse des Feignes

En octobre, au-dessus de La Bresse, t’as de ces lumières, mazette! Un truc incroyable. Tu te promènes là, sur les chemins du faîte, du côté des tourbières, et tu redescends vers la Basse des Feignes, ses hameaux charmants qui surplombent La Bresse, qui se niche gentiment. Et puis là-bas au fond, le royaume magique des crêtes du côté du Hohneck (même si, je crois, ce qu’on voit à l’horizon n’est autre que l’enchaînement incroyable du Rothenbachkopf et du Batteriekopf). Aaaaaaaah. On est bien.

Laisser un commentaire