Rozelieures – ce que ça veut dire

Tu fais un effort, moi j’te l’dis, et tu te balances en 1914. Fin août. En Lorraine, Rozelieures, ça a une résonance un peu particulière.  Rozelieures, c’est là où deux ans avant le fameux « ils ne passeront pas » de Verdun, ils ne sont déjà pas passés. Une des avancées extrêmes des Allemands en Lorraine. Sur ces photos, on voit le champ de bataille, avec en fond le Bois Lalau, où les Bataillons de chasseurs à pied opposèrent une résistance un peu plus que farouche… c’est important, parce que la Lorraine, dans certains coins, c’est aussi pas mal de morts au mètre carré, peu importe leurs couleurs, et des monuments qui prennent la mousse, et des cimetières militaires partout… on aura une pensée pour les frangins Teutons. Pour une simple raison: pour nous, Lorrains, les lieux de mémoire son évidents, ils sont là, sous nos yeux, partout, ces trucs qui causent de nos aïeux parfois pas si lointains. Les traces sont là. La terre porte encore les cicatrices. Mais les Allemands venus mourir ici? Eh oui. On l’oublie trop souvent, mais pour la guerre première mondiale, et réciproquement, les Allemands n’ont aucun champ de bataille en Allemagne… alors un petit coup de chapeau aux copains ou non, mais profs en tous cas, qui font des choses en commun avec des gosses allemands pour qu’on se rappelle que pour des motifs bizarres et discutables, on envoya nos vieux qu’on a en commun s’écharper en Lorraine. Comme ailleurs.

DSC_9121

DSC_9129

DSC_9132

DSC_9133

DSC_9134

DSC_9135

DSC_9136

DSC_9137

DSC_9138

DSC_9140

DSC_9142

DSC_9143

DSC_9148

DSC_9149

DSC_9151

8 Replies to “Rozelieures – ce que ça veut dire”

  1. Très émouvant malgré le temps passé…
    Très belle photo de la croix avec l’arbre en fleurs !

  2. et ce n’était qu’un début !

  3. Oui mais sur les chapeaux de roue, si je puis me permettre cette remarque douteuse…

  4. oui très émouvantes ces photos.

  5. A propos de roues, j’ai découvert dans Genevoix que les « cavaliers » pouvaient chevaucher… des vélos !

    Déjà des VTT (vélos toutes tranchées…)

    🙁

    Etonnant, ton rat Ferdinand !

    1. Ah, Ferdinand. Je l’ai beaucoup aimé le Ferdinand.

      Pour la première réflexion, on notera en l’occurrence que les cavaliers ici cités sont rarement à cheval, mais bien le nez dans la terre avec leurs avec leurs fusils épaulés.

  6. -j’ai découvert Arnaud de C en étudiant la plaque des Morts de notre temple à Chambéry Savoie. À Rozelieures, j’avais pris des photos, mais je n’avais pas de drone ! Les vôtres sont meilleures que les miennes Merci pour cette belle série.
    -Arnaud descend de huguenots réfugiés à la Révocation de l’Édit de Nantes, famille rentrée à Grenoble pendant la Révolution.
    -Cette victoire aurait été censurée ?
    -La guerre en Lorraine : merci pour ce travail. ‘Respect’

    1. Ravi d’avoir contribué!

Laisser un commentaire