Prendre l’air à Amance

Dans le bas, là, dans la vallée, il fait une chaleur à crever, de ces chaleurs étouffantes qu’il peut faire en Lorraine, et qui font mieux comprendre le terme « dégradé » dans le terme « climat océanique dégradé ». C’est que nous, il fait pas chaud bronzette comme dans le Sud la journée, puis tiède feu de camp sur la plage le soir, avec la mer qui rafraîchit l’ambiance. Non. Ici, quand il fait chaud, il fait chaud cuisson grill intense, et la nuit, il ne fait pas tiède. Il fait chaud. La mer est loin, point de petite brise nocturne. C’est rude.

Alors il faut trouver des solutions, surtout quand t’as des grand-mères en vacances à la maison. Et des solutions qui sont de bonnes idées à part entière avant même que d’être des solutions, c’est toujours mieux. Parmi elles, il y a grimper à Amance, tout là-haut sur la colline, et se poser (et poser les mamies consentantes) sur le banc sous le cèdre du Liban, sur la terrasse de l’église.

DSC_1632
Parce que là, il fait frais. Là, en haut, en face à face avec les Vosges qui font l’horizon lointain, il y a la petite brise. Parce que les branches du vieux monsieur libanais te protègent contre tout. Le jour d’une chute d’astéroïde géant mangeur d’hommes, je me réfugie là, car je ne vois pas ce qui pourrait m’y arriver.
DSC_1636
Parce que juste là, sur la motte castrale, à quelques mètres, il fait chaud. Au-delà des branches.
DSC_1638
Implacablement chaud, surtout pour des mamies. Il ne faut pas y aller. Il faut rester sous l’arbre inexpugnable.
DSC_1641
Si vraiment ça tournait mal, on pourrait même observer ce qui se passe au loin depuis le clocher de l’église.
DSC_1643
Mais comme ça se passe bien, on reste là. Sous l’arbre, avec la Lorraine dans le fond.
DSC_1645
En attendant de devenir vieux.

DSC_1628
Que cette Lorraine, quand j’ai ça sous les yeux, va savoir pourquoi je m’y plais tant.

5 Replies to “Prendre l’air à Amance”

  1. Magnifique vue !

  2. Ado, c’est sous (où sur les branches,selon…) que j’apréciais de me trouver aprés une bonne soirée juste pour voir l »heure bleue »et enfourcher vélo ou copine avant de me coucher au matin………..j’habitais Pulnoy (aux pieds de la forêt) puis Nancy ,mais ces fins de nuit à Amance étaient toujours fabuleuses !
    Gâtisme précoce ou nostalgie ?

    1. Gâtisme précoce ou nostalgie? Je ne sais pas. En tous cas, commentaire comme j’aime bien, sans aucun doute.

      (les mamies ont été abreuvées tant et plus, sont en pleine forme et ont actuellement réintégré leurs foyers respectifs, soit l’une en Meuse et l’autre à Saint-Max)

  3. Belle vue et bel endroit !
    Faut quand même penser à leur donner à boire aux mamies, paske parler même à l’ombre, ca donne soif !

  4. Le 11 aout 1999 j’ai quitté mon boulot en douce pour rejoindre Amance, à cet endroit, y admirer l’événement du jour.
    Je n’ai pas été déçu.
    Ce sont de beaux souvenirs.

Laisser un commentaire