6 Replies to “Perplexité à la foire attractive de Nancy”

  1. Oui, mais il y a imposition des mains !? Tout cela est mystique en diable.

  2. Une sorte de rite païen ?! D’aucuns diraient de rut mais ce serait diffamation.

  3. C’est plus un rite payant.

  4. Comme à la messe, il faut donner son obole ! Tout rite se fonde sur le don… dindons welcome !

  5. Place Carnot, pendant la fête foraine, on voit encore ce genre de gadgets pour mâles alpha, déclinés sous la forme d’un punching-ball ou d’une tête de taureau dont il faut saisir les cornes.

    Jusque dans les années 1990, on y lisait des trucs encore plus craignos que sur cette photo : celui qui ne tapait pas assez fort dans le machin pouvait voir l’aiguille s’arrêter devant le mot « tapette ». Hmm, quel charmant pays.

    1. Je me souviens en avoir vu un, était-ce à Nancy, je ne me souviens plus, qui indiquait clairement en bas du classement «homosexuel». Charmant, en effet.

Laisser un commentaire