8 Replies to “Louppy-sur-Chée, après l’orage (Meuse)”

  1. Pareille flaque d’eau appelle le noyé/la noyée (comment se prononce Ophélia en meusien ?)

  2. Le prénom n’existe pas en Meusien. On sait nager, en Meuse. Et on évite le dos crawlé les yeux fermés en robe du dimanche.

  3. Les deux premières ressemblent furieusement à des toiles genre réalisme français du XIXème. Beau.

  4. Faudrait vous mettre d’accord, les gars. Réalisme français ou préraphaélisme anglais?

  5. La meusienne touch, alors ?
    (C’est un peu lâche, je l’avoue)

  6. Vous bottez en touch, mon cher.

  7. Très joli en tout cas !

    1. Les giboulées, c’est idéal. Il n’y a qu’a appuyer sur le bouton sans se poser de questions. Ou si peu.

Laisser un commentaire