Entre Seille et Moselle, mais quand même à Bouxières-aux-Chênes…

En maraude vers Bouxières-aux-Chênes, vers les captages d’eau du Syndicat des Eaux de Seille et Moselle, avec des ânes, des gens, Amance en face sur sa colline, des drôles de choses dans le vieux chêne et même des travaux fort chouettes des enfants de l’école sur l’eau. Une journée qui date, mais qui fut fort agréable.

DSC_6955 DSC_6989 DSC_7095 DSC_7104 DSC_7111 DSC_7114

Les rues de Bouxières-aux-Chênes

D’abord tu crois que les rues sont vides. A Bouxières-aux-Chênes. Il fait plutôt moche, la température est maladive, le vent se fait plaisir, et balaye les rues des velléitaires potentiels. Tu crois que c’est calme. C’est un piège.

DSC_6872

Parce que c’est carnaval, et que d’un coup, la rue s’anime. Une étrange procession vient faire la cavalcade dans la solitude des rues. Hop! (une autre fois je te raconterai comment en plus y’avait une chouette ballade à la découverte des sources notoires du village et des captages d’eau qui alimentent tout un tas de villages vers le nord, là. Avec des ânes et des belles histoires en plus)

DSC_6897 DSC_6898 DSC_7128