Aux alentours du dessous d’pont d’chemin d’fer à Champigneulles

Il est épique ce titre de billet. Au moins aussi épique que cette façade aveuglée de volets inamovibles qui te cueille au sortir de l’obscurité du dessous d’pont (formulation qui rappelle la théorie du con d’plot). C’est que ce côté de Champigneulles est glamour pour des gens comme moi qui s’arrêtent pour apprécier les nuances de gris d’un crépi à auréoles. Je suis toujours impressionné par l’effet que ça donne. Il était temps que j’en fasse une série, en déclinant tranquillement et sans me presser une poignée d’angles d’attaque possible pour cette façade et ses alentours.

DSC_5958

DSC_5951

DSC_5941

DSC_5937

DSC_5927

DSC_5922

DSC_5921