Rue Virginie Mauvais

Toujours à Nancy, sous le talus du canal. La SCREG évoquée hier se trouve dans cette rue qui n’a qu’un côté. Ou mettons que l’un de ses deux côtés est une digue herbeuse dont on attend d’elle qu’elle le reste, puisque sa disparition subite entraînerait le déversement du canal dans les pattes des gens qui vivent entre canal et Meurthe, et ce type d’épanchement est assez embarrassant. La rue Virginie Mauvais, elle porte le nom d’une sacrée nana, qui a sa jolie tombe au cimetière de Préville.

_DSC0818 _DSC0819 _DSC0820 _DSC0825 _DSC0826 _DSC0849 _DSC0850

DSC_6235

Le cimetière israélite de Préville

S’il y a bien un cimetière à visiter à Nancy, c’est celui de Préville. Pour les gloires locales ou non qui y reposent, et aussi pour son carré allemand ou sa partie israélite, qui rappelle que Nancy a longtemps été le siège d’une forte communauté juive, souvent pauvre, centrée sur le quartier Saint-Sébastien, mais aussi que Nancy abrite une des plus vieilles synagogues de France, inaugurée en 1790…