Matin d’hiver sur la route Nancy-Dieuze

En été ça ne marche pas comme ça. Tu as plein d’autres impressions absolument géniales, mais tu n’es jamais seul. Ceci dit, en hiver non plus. C’est une illusion, mais elle est crédible. Les champs gelés, quelques restes d’une fine neige, rien ne bouge. La solitude heureuse est assez prenante. Le foisonnement des beaux jours est loin, maintenant, c’est le moment de rester figé. Ah! Figé! Par le froid, oui! Allez, je remonte en voiture et je reprends la route vers Dieuze!

N.B.: On notera sur ces images un bloc de béton dans un bosquet d’arbres et de ronces au milieu d’un champs. Il s’agit d’un des nombreux blocs construits par les Allemands à l’occasion de la Première Sauterie Mondiale pour leur défense en profondeur, en cas de rupture du front.

DSC_4546

DSC_4551DSC_4553

DSC_4560

DSC_4561

DSC_4567

DSC_4570