Le(s) collège(s) Verlaine à Malzéville

Ces photos ont pas mal d’années, et ont été prises avec un petit compact. Mais quand même, je voulais vous montrer ce collège, perché sur les hauteurs de Malzéville, non loin de la Côte Rôtie. Ce collège qui a un moment a été double: au fond de la cour du nouveau collège, restaient les bâtiments inoccupés de l’ancien collège. Autant dire une cible à caillasse d’une taille respectable. Et de fait, à proximité des grillages les vitres avaient été salement démolies par les juvéniles locaux, que ce soit depuis le nouveau collège au grand dam de l’équipe locale qui, comme dans tous les établissements, ne peux avoir des yeux partout, ou depuis l’extérieur, voire en s’y introduisant sournoisement les dimanches à la con où ton emmerdement se mesure au nombre de vitres que tu défonces.

C’est une ambiance curieuse d’avoir ton vieux collège mort au fond de la cour de ton nouveau collège. Enfin, je suppose… en passant, nouveau collège assez bien branlé, avec des solutions intéressantes trouvées par les architectes pour gérer la forte pente, et quand même poser là un gros bâtiment qui doit être fonctionnel. A part peut-être un grand escalier qui doit foutre des sueurs froides aux adultes en cas de bousculade.

Allez, place aux vieilles photos avec un vieil appareil de qualité discutable.

 

Un Hiver au CLB

CLB. Le Champ-le-Boeuf. C’est un quartier comme les autres. L’hiver, il gèle. Quoique. Sur ces hauteurs à l’ouest de Nancy, j’ai toujours l’impression qu’il neige, gèle, pleut et brouillarde plus qu’ailleurs dans l’agglomération. Les blocs se figent dans l’air glacé (non pas qu’ils dansent la polka en été, hein). Les arbres, nombreux dans le quartier, se recouvrent du duvet blanc du givre, et si il neige, les boules de neige fusent, c’est une véritable guérilla à l’ancienne qui ravage les rues. A cheval entre Laxou et Maxéville, le quartier en hiver est réjouissant. Ceci dit, n’est-ce pas plutôt moi qui aime l’hiver tendrement? Peut-être. Peut-être que le quartier n’a rien à voir là-dedans. Tiens, je vais devoir réfléchir, ça me fatigue d’avance.

La tour de Nancy (Les Aulnes)

A Nancy, plus précisément à Maxéville, il y a la tour des Aulnes, dite tour Panoramique. Elle domine absolument tout. On la voit de partout. De tout Nancy. Elle fait sa vigie. Mais on ne va pas souvent au pied de cette tour. Au pied de la tour, il y a le quartier des Aulnes, qui est invisible tant que tu n’as pas le nez dessus, comme un petit village de béton rangé là dans un coin et qu’on a un peu oublié. Alors que tu t’y attends, tu me connais, moi je vais te dire que c’est jamais désagréable de s’y balader. Un coup, je t’en parlerai.