Lyon, secondes impressions

Petit tour dans Lyon, hier. Lyon qui cherche à se donner quelques airs de Marseille, mais hésite encore trop avec singer Paris, et le résultat est sympathique, les relents phocéens attachants, mais tout reste un peu trop sage, un peu trop propre et un peu trop encadré pour réellement prétendre à l’impression de joyeuse sauvagerie jubilatoire et spontanée que m’a laissé le quartier de La Plaine à Marseille. Néanmoins, Lyon recèle quelques véritables trésors, et il m’a fallu un peu de temps pour le comprendre… et comprend qui peut, d’ailleurs, en passant, l’air de rien…

Entrée d’immeuble Rue de la Grande Guillotière

Immeuble non-identifié quelque part sur les quais du Rhône

Hé hé

Passerelle du Collège sur fond de Croix-Rousse

Euh… sans la passerelle, quoi…

Cage d’escalier d’un immeuble modeste, hein, rien de bien grandiose, vieillot avec ça, de la fin XVIIème, genre has been, Petite Rue des Feuillants… (note pour te rassurer que les murs des appartements laissent tout de même apparaitre des fissures d’un bon centimètre…)


 

This entry was posted in Villes and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

One Response to Lyon, secondes impressions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>