Les malteries franco-suisses d’Issoudun

Moi j’étais sur la route depuis des heures, j’écoutais Golpe de Estado, Diego Pallavas et Tenacious D en buvant du café et en mangeant des Spéculoos. Puis d’un coup me v’là à Issoudun, et nom de de dieu de bordel de merde, c’est quoi cette usine de ouf? Je m’arrête au rond-point sur le parking du Leader Price, audace ultime. Et je vais raouer, comme on dit chez moi. Bah mazette, les Malteries Franco-Suisses d’Issoudun, ça se laisse bien observer dis-moi. Je suis tombé amoureux, ce qui, dans le domaine industriel du moins, fait de moi un polygame militant et forcené.

DSC_1017

DSC_1018

DSC_1019

DSC_1020

DSC_1022

DSC_1024

DSC_1025

DSC_1026

DSC_1028

 

This entry was posted in Industriel and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>