Le Palais Bénédictine à Fécamp

Fécamp, c’est une ville comme ça, qui me poursuit depuis que je suis gosse. Comme le Pays de Caux et tout ça. Mais j’avais jamais été traîner dans le coin du Palais Bénédictine, cette aberration d’un illuminé notoire, Alexandre-Prosper Legrand, qui a la fin du XIXème, décide que pour la production de sa liqueur Bénédictine, à la recette traditionnelle retrouvée par lui (bah tiens…), il faut un écrin valable. Et boum! Le Palais Bénédictine, sur les plans d’un Camille Albert enjoué et encore tout estourbit par ce grand fou de Viollet-le-Duc. Etonnant…

(juillet 2011)

This entry was posted in Monumental and tagged , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

One Response to Le Palais Bénédictine à Fécamp

  1. Loth says:

    Visité il y a deux ou trois ans… Chouette endroit, étonnant. Où l’on apprend même que la bénédictine est consommée dans les bars branchouilles de New York ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>