Cimetière chinois (Nolette)

Noyelles-sur-Mer, Picardie, France (2010)

2 réactions à “Cimetière chinois (Nolette)”

  1. Ce n’étaient pas des combattants, mais, comme la gravure l’indique, des « travailleurs ». Voir ce lien intéressant : http://www.chine-informations.com/guide/les-chinois-durant-la-premiere-guerre-mondiale-en-france_2400.html

  2. En effet, il s’agissait de travailleurs (labour corps), qui furent monnayés par la France à l’Angleterre après guerre comme travailleurs pour la reconstruction, au même titre qu’une marchandise.

    Parqués dans des camps de travailleurs durant tout le conflit, leurs conditions de vie furent difficiles, et ils furent considérés sans égards par les autorités. Néanmoins, à Noyelles, des gens montrent volontiers des photos d’aïeux posant familièrement avec ces travailleurs chinois.

Laisser une réponse