Rentre dans la boutique, tu vas prendre froid.

Oh bah tiens, je mets en ligne un site professionnel, dis-donc.

Ça fait un an que je dois le faire. Mais j’étais occupé à faire des photos et à avoir pas le temps (pas l’envie? Allons donc…)

J’suis super content du machin, hein, mais comme je suis un peu réservé comme garçon, ça me fait bizarre, j’ai l’impression de me foutre à poil. En plus, je déteste vendre des trucs, mais d’un autre côté, j’aime quand même gagner de l’argent pour m’acheter de la bière et du lard, et aussi payer mes factures.

Du coup, on va pas se mentir, c’est quand même un outil dans cette idée. J’ai essayé de rester très sobre, parce que les démarches clinquantes, même dans le ton du jour, c’est pas forcément trop mon truc. Et que c’est déjà un gros effort pour moi que d’appeler une rubrique «prestations». Tu vois le niveau. Jusque là c’était chouette d’en délivrer en n’utilisant ce mot que dans le secret complice, doux et moite des devis et des factures.

Sinon, y’a aussi une rubrique «actualité» qui sera un petit blog pour vous tenir au courant des choses que je fais. Ah, et puis les galeries qui montrent mon travail et servent à appâter le chaland (c’est toi, ça), mais qui me permettent aussi d’organiser les clichés. Et puis des tas d’autres bidules, comme une bio, un genre de de CV en expo et publications etc… bref, un outil qui me va bien. J’ai fait le truc tout seul, hein, et concevoir des sites, c’est extrêmement pas du tout mon métier. Y’a encore quelques trucs bancales, y’a encore beaucoup de matériau à apporter, quelques mentions légales manquantes (ah, le SIRET, mon ami le SIRET) et une ou deux rubriques supplémentaires feront sûrement leur apparition, comme une boutique et des liens chiadés vers chez les copains parce que sans les copains, hein, rien ne vaut la peine d’être vécu.

Autant à terme ce site risque de modifier ma pratique vis-à-vis de Chouette c’est le week-end et Tribute To the Old School, et de faire disparaître En Attendant Mieux, autant Un Dimanche en Lorraine, c’est ma cour de récré, ma cabane au fond des bois, ma grotte de sûreté, mon édredon, mon doudou, mon petit truc à moi, et je n’y toucherai pas.

Je ne saurai pas quoi vous dire de plus, à part «rentre dans la boutique, tu vas prendre froid».

LE LIEN DU SITE PROFESSIONNEL QUI RUTILE AU FIRMAMENT:

www.daduphoto.fr

 

Et maintenant, un peu de musique pour se remettre. Voulez-vous?

 

 

3 Replies to “Rentre dans la boutique, tu vas prendre froid.”

  1. C’est formidable M. Jones ! C’est génial !
    Je vais te faire de la publicité 😀
    Où peut-on trouver vos ouvrages ?

  2. Auprès de moi!

    Je vais ajouter une « boutique ».

    Pour la pub, je prends. Et je me déplace loin si il le faut. Aussi parce que j’aime bien me déplacer loin, faut dire.

  3. (auprès de moi via la rubrique contact ici… ou là-bas!)

Laisser un commentaire