Sur le chemin de l’étang de Brin

C’est rituel. Se garer sur la place à Brin-sur-Seille, descendre de la voiture avec un petit sourire, me baisser, mettre mes lacets -je ne les mets que si je dois marcher pour de vrai, sinon j’ai gardé mes mauvaises habitudes d’ado. Remonter la rue, attendre que ça se transforme en chemin carrossable. Continuer, quelle que soit la saison, jusqu’à la forêt. Persister jusqu’à l’étang. S’installer aux abords immédiats, et profiter. Et réserver un bourre-pif au passant ou au camarade qui l’ouvrirait, brisant l’instant avec la grossièreté de ses décibels superflus.

DSC_1160

DSC_1161

DSC_1163

DSC_1165

DSC_1166

DSC_1167

2 Replies to “Sur le chemin de l’étang de Brin”

  1. Bonjour, juste dire chouette, pour la découverte de ce site, les mots, les images, le décalage volontaire involontaire, les balades, la région Est. Je préparais une sortie photo shooting à l’étang de Brin, voilà comment je suis arrivé ici. Les photographies sont belles, contrastées, pas communes, j’aime le discours et le choix des titres. Bien vu donc, continuez! Guillaume

    1. Bonjour Guillaume, et merci Guillaume!

Laisser un commentaire