Malzéville, dans le vieux Bois de l’Hôpital

Dans le bois de l’Hôpital, au bord du Plateau de Malzéville, il y avait ce dépotoir. Je ne connais pas le fin mot de l’histoire, mais toujours est-il qu’un jour, il y a un moment déjà, tout ça a été nettoyé. Et c’est une très bonne chose, la forêt ne s’en porte que mieux.

Mais, faut-il le cacher, ado, que de bons moments passé à cet endroit, dans ce dépotoir mécanique qui défiait la normalité, qui inquiétait, qui défoulait, qui changeait de la vie habituelle.

Laisser un commentaire