Lunéville, l’église Saint-Jacques

Je ne sais pas quel est mon problème avec cette église, mais je n’arrive pas à retenir son saint, si je puis dire. Je convoque souvent saint Laurent ou saint Philippe pour la nommer, sans succès. C’est pénible sans avoir non plus un impact décisif dans ma vie. D’autant plus que je n’ai pas d’affection particulière pour elle. Mais enfin, elle est là, j’aurais tort de ne pas la regarder, elle a fait l’effort d’exister, il faut tout de même valoriser ça.

Ah sinon il me reste un peu de pompes funèbres, j’vous les mets ?

One Reply to “Lunéville, l’église Saint-Jacques”

  1. En fait je suis en avance sur la mode. J’ai déjà fait en sorte d’avoir à mes obsèques un cercueil en carton recyclé, et plutôt que de s’embêter à dépenser un argent en fleurs, mon souhait serait que celles et ceux qui voudront être là à mon départ définitif mettent sur ladite boîte qui un petit mot, qui, une photo, comme un accompagnement ultime . La bande-son comprendra bien sûr : « Just a song before I go ».

Laisser un commentaire