Chambrey et son église

On ne la voit pas. Pas beaucoup. J’ai utilisé le moteur de recherche connu de tous. Elle n’apparaît pas bien spontanément. Et pourtant, quand tu traverses ce bout de Lorraine sur l’actuelle D674, tu la vois au loin. Et si tu quittes la route pour t’égarer* un peu, tu découvres la grande gare impériale, mais aussi la rue principale de Chambrey et son église perchée là-bas en haut. Ah, ça, elle est moderne. Comme on dit. On la trouve comme on la trouve. N’empêche que perchée comme ça, elle a de la gueule. Alors on la regarde avec admiration, surprise, méfiance, mais on la regarde, elle ne laisse pas indifférent. Voilà.

*s’égarer pour découvrir des choses par hasard justifie le technocide des GPS.

8 Replies to “Chambrey et son église”

  1. & inside*, c’est comment ???

    * Anglicisme : « à l’intérieur ».

  2. Inside, c’est un temple boudhiste avec des pailles en plastique rose fluo qui pendent du plafond. Un nain unijamiste y chante l’Internationale tandis qu’une effigie de Raymond Poulidor télécommandée écrit au marteau et au burin des versets du Coran et de la Bible en Hébreux dans la barbe d’un pope de fort beau gabarit, lui-même attelé à un chariot de feu construit en exemplaires de 1854 des Malheurs de Sophie.

    Ou alors je suis pas rentré. Je me souviens plus bien. C’est un des deux.

  3. en tous les cas, vu comme ça, ça mériterait d’exister… un petit photomontage, allez !?

  4. Euh… non.

  5. ça va, vous êtes raisonnable.

  6. Un nain unijamiste, tiens donc? Généralement, on ne les voit pas dans les temples boudhistes 😉

  7. pas mal, l’église!

  8. Les cloches sonnent « l’avé maria » tous les quarts d’heures….

Répondre à jacques d. Annuler la réponse