La gare impériale de Chambrey

Les gares allemandes, ça en jette. Surtout près de l’ancienne frontière, quand le but était de dire aux Français qui arrivaient: « alors coco, t’as vu ça? c’est pas d’la gare de latin dégénéré, ça, c’est du solide. Tu me croiras ou pas, mais tes anciens copains français, ils sont bien contents d’avoir été annexés et d’êtres enfin citoyens d’un vrai pays couillu, hein. Si. J’te jure« .

Notons que pour une gare de village, sur la ligne Nancy/Château-Salins, l’effet est à son comble.

SONY DSC SONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSC

2 Replies to “La gare impériale de Chambrey”

  1. Et fallait pas les chambrer sur le sujet, les zallemands !

  2. Hé oui!

Laisser un commentaire