Monter à Amance

Depuis chez moi, tu peux prendre divers chemins avec tes pieds. J’aime bien celui du cimetière. Il te mène à Laître-sous-Amance, d’où tu peux te lancer dans la montée à travers les vergers vers Amance. C’est en général assez sensas’, et même des fois c’est incroyable. Le jour-là c’était pas mal, mais en fait c’était incroyable, parce qu’il y avait Lupa, Mamléa et Pop9. Le principe de la bonne compagnie, c’est que ça rend tout fabuleux. Et c’est assez bien trouvé, je ne sais pas qui a inventé ça, mais félicitations. Il en faudrait plus souvent, de la bonne compagnie.

_DSC8879 _DSC8884 _DSC8885 _DSC8886 _DSC8889 _DSC8891

10 Replies to “Monter à Amance”

  1. Et y avait quoi à manger et à boire (mode jaloux envieux, pffff…) ?

    1. Sinon camarade Jospeh, y’avait… mais putain y’avait quoi? J’avais cuisiné un genre de gloubi boulga pas mauvais dont je ne me souviens plus. On n’avait pas bu de l’Arbois avec? Foutue mémoire défaillante.

  2. Coucou… même que je t’ai mis en photo derrière la croix et que POP il a fait un com’ qui me plait bien.

    La 2, c’est bien le verger avec l’âne-qu’était-tout-chose-parce-que-tu-lui-gratouillais-les-oreilles ?

  3. Ah non, il ne me semble pas.

  4. Y avait comme un début de thématique intéressant parce qu’inquiétant (la barrière, la grille, les barbelés, la clôture, etc.) avec la 1 et la 2 qui s’estompe dans les suivantes (le plan large ? la prise de recul ?) et qui revient sous une autre forme dans 5 et 6 (les murs en cascade, la végétation luxuriante)

  5. il me semble que l’on dit et écrit « thématique » au féminin (et thème au masculin) et donc, intéressant et inquiétant, doivent illico, chacun à leur tour, prendre un e au cul ; plus que luxuriante, c’est son aspect rideau, écran qui qualifie la ramure, poursuivant cette thématique de l’obstacle déclinée en 1, 2 et 5.

  6. Roh… c’est chouette toute cette réflexion. Ça me donne envie de parfois faire plus attention à la construction des billets.

  7. Ne changez surtout rien à vos méthodes…

  8. Aaaahhh, je suis plus trop sûr pour la bouffe… Il me semble qu’on avait fait corvée de peluches en buvant de la bière (bretonne ? MamLéa ?) et pis du Caillebosse à table. Peut-être avec un filet mignon ?

  9. oui, oui… corvée collective « pour » les oignons, les patates… et les pommes pour la tarte ; et le filet était très mignon.

    Quant à la construction chronologique du billet, elle me convient parfaitement.

Laisser un commentaire