On progresse…

Je ne prends pas le temps d’éditer de vrais billets depuis quelques jours. C’est que la préparation du Hidden Week-End prend du temps, afin que vous puissiez y être les bienvenus vendredi soir, samedi et dimanche, autour du travail graphique et plastique de Gilbert1 et de Lek et Dem189, ainsi que de graffeurs Nancéiens. Avec en prime quelques photos de Sylvain Raybaud et moi-même. Ça se passe à l’ancienne École Normale, rue Marcelle Dorr. Cliquons donc ici pour en savoir un peu plus.

Quelques photos de la progression des travaux.

Tu fais quoi le 26, le 27 et le 28 octobre?

Comme tu sais, j’aime bien l’ancienne École Normale de la rue Marcelle Dorr. Et là-bas, Gilbert1, un gars comme ça, mais pas si anodin, il y a fait un joli travail, ma foi. Chouette et tout. J’avais mis ici quelques photos et un petit texte de quand il travaillait sur le site où je l’avais rencontré. Alors on se disait avec des gens que du coup ce serait chouette que tu puisses le voir. Son travail. En pratique, le site est à l’abandon et est grand ouvert, et pour le voir, c’est un peu tranquille, tu y vas quand tu veux. Mais pour le voir avec d’autres travaux ponctuels qui ont l’air un peu de bastonner, entre autres mais surtout de plasticiens chatoyants, c’est ça les dates. Comme d’habitude, le site est ouvert ce week-end là, et les artistes et organisateurs sont juste des gens bénévoles et de bonne volonté, un peu audacieux, qui tant qu’à ce que les lieux soient grands ouverts depuis des années et qu’on s’y balade comme sur les Champs Élysées, autant réserver un temps un peu plus constructif que l’activité conne (bien que j’en comprenne fort bien l’effet cathartique) qui consiste à tout démolir et qui est qui est malheureusement fréquente. Donc, l’envie de faire connaître le travail de Gilbert1, l’amour du lieu, la contribution de certains noms pas négligeables et la destruction/reconversion imminente en un Centre des Mémoires qui éveille cependant chez moi un intérêt certain, tout ça fait que tu viens le week-end du 26-27-28 octobre, selon les modalités de l’affiche ci-dessous. Tu viens aussi parce que je vais exposer quelques photos avec copain Sylvain, celui des Caves de la Craffe pour les ceusses qui voient. Pour les autres, c’est pas grave, venez les yeux fermés, je me porte garant chez lui de qualités de grand dadet sympathique au moins équivalentes aux miennes, et c’est pas d’la merde, ah ah ah. Donc, voilà. Tu viens à cette ouverture informelle entre copains et professionnels de bonne volonté, vas-y rentre dans la boutique tu vas prendre froid. Hein. Et c’est tout.

Bah tiens, tant qu’on y est, je vais remettre quelques photos du site datant de cet été. Andiamo!