Cloîtrés à Verdun

Dans le cloître de la cathédrale de Verdun, j’ai rencontré Sylvie et Jean-Marc (les prénoms sont modifiés pour conserver l’anonymat). Ils vivent là depuis un moment, même si ils ont eu d’autres demeures auparavant. Sylvie et Jean-Marc sont taciturnes, peu causants. Mes questions les ont laissés de marbre. Ils donnaient à voir néanmoins une certaine sérénité, comme méditatifs et absents au monde. Je notai juste que Jean-Marc semblait avoir un certain ascendant sur Sylvie. Je me suis donc retiré discrètement afin de ne pas les déranger plus avant.

DSC_3016

DSC_3017

DSC_3019

DSC_3022

DSC_3023

DSC_3024

Chapiteaux verdunois

Verdun. Ah, en voilà une petite ville lorraine que tout le monde connaît. Les mêmes raisons qui la rendent célèbre l’ont aussi bien abîmée. Y compris sa cathédrale. Mais en l’occurrence, on va parler de la crypte, et la crypte, rien à voir avec la guerre mondiale chapitre 1, elle a été comblée au XVIIIe pour être restaurée entre 1920 et 1935. Bien sûr, les délicates colonnes originales ayant été détruites, de nouvelles ont été façonnées, avec des chapiteaux du normand Gaston Le Bourgeois, remarqué à l’exposition internationale de 1925. Les thématiques sont assez évidentes quant à l’histoire récente de la ville, victime au premier chef comme toute la région des ravages de la Première guerre mondiale.