Saint-Gorgon et les elfes noirs

Si les Elfes avaient un mauvais fond, ils auraient construit cette église. Quoi? C’est pas clair? Bon. Il faut juste savoir que dans ma tête c’est un compliment. Dans un petit coin de Lorraine, à Varangéville, il y a au bout d’une impasse pleine de chats divers et variés, l’église Saint-Gorgon. Je te passe l’historique, d’autres font ça bien mieux que moi, et ça se trouve très facilement sur Internet, mais aussi (et surtout, pour un vrai plaisir sensuel) dans des vrais livres comme la «La Lorraine Gothique» de Marie-Claire Burnand. Ce que tu dois savoir ici, c’est que les jours d’été un peu chauds, elle fait du bien. Froide, sombre. Oui, hein, c’est pas vendeur? Et pourtant, c’est une petite pépite qu’il serait dommage de rater, sincèrement, même si sa voisine qui attire les regards, la basilique de Saint-Nicolas-de-Port, reste sûrement le grand édifice religieux lorrain que je préfère. Tu serais parjure de ne pas faire ta pose à Saint-Gorgon, pour entrer dans sa forêt de nervures engagées dans des piliers trapus. Une vraie forêt, te dis-je!

DSC_3695

DSC_3704

DSC_3702

DSC_3698

DSC_3696

 

 

La passerelle à Varangéville

A Varangéville, on n’est pas plus con qu’ailleurs, mais on ne lévite pas. Et surtout, ne viens pas nous jeter la première pierre, je suis sûr que toi non plus tu ne lévites pas. A Varangéville y’a la mine de sel, mais aucun mystère lié à la densité de sel dans l’air ne provoque la lévitation. Non, ici, on est comme tout le monde, on a besoin d’une grande et belle passerelle pour traverser le canal et le triage, et rejoindre le bout de Varangéville qui se colle à Saint-Nicolas-de-Port, du côté de la fort belle église Saint-Gorgon.

_DSC3326 _DSC3328 _DSC3337 _DSC3360 _DSC3368 _DSC3372 _DSC3373

Ne pas faire le con – Varangéville: l’église Saint-Gorgon

Dans la vie ce qui importe c’est de pas faire le con. Si on t’as jamais dit ça, il est temps que ça change. Manuel Valls ou Jean-François Copé, par exemple, on leur a jamais dit. Tu vois le résultat. Alors moi je te le dis, ne fais pas le con. Quand tu quittes Saint-Nicolas-de-Port en direction de Varangéville, ne fais pas le con. Tu traverses le pont, le deuxième pont, et au pied du troisième pont, tu serres à droite.Tu peux jeter un œil en arrière, oui, Saint-Nicolas c’était beau. Je sais.

Tu vas descendre le long du pont et suivre la rue Jean Jaurès, encore à droite. C’est un rue rigolote et tout, qui sent un peu la pisse de chat, mais dis-toi que ça vaut toujours mieux qu’un magasin Sephora.

Comme ça tout au bout pour te récompenser de pas avoir fait le con, tu trouveras l’église Saint-Gorgon et sa forêt de piliers et ça sera joli, et tu pourras t’extasier et reposer tes yeux dans son obscurité après la blancheur éclatante de la basilique de Saint-Nicolas.

Voilà. Maintenant que tu as eu ta récompense, tu peux refaire le con. C’est pas très moral, mais hein, faut bien vivre.