L’hiver à Eulmont

Roh. Ça devient un peu cul-cul tout ce soleil, non? Tout le monde a l’air content, l’enfer. On ne se croirait plus en France, sans tous ces gens qui râlent sur leur sort individuel depuis leur fauteuil en gardant leurs pantoufles bien propres.

Un peu d’hiver à Eulmont, il y a quelques mois à peine, pour détendre tout le monde!

DSC_3824

DSC_3829

DSC_3831

DSC_3832

DSC_3833

DSC_3834

DSC_3836

DSC_3837

DSC_3838

La luge sur les pentes de Blanzey

Il faisait un vrai froid de canard ce jour de décembre. Un jour à marcher encore et encore, pour, en fin de journée, se trouver à proximité de Blanzey et de son Prieuré, à la lisière de Bouxières-aux-Chênes. Sur le chemin venant d’Eulmont, on voit de loin des gens dans les champs. Des gens, des luges, et ça glisse. Quand tu es en bas, dans la vallée, près du cimetière de Dommartin-sous-Amance, et que tu regardes dans cette direction, tu vois toujours cette ondulation parfaitement lisse, et d’autant plus qu’enneigée, cette sorte d’éperon dodu, cette avancée boudinée, qui sépare les deux villages. Bien entendu, l’endroit, vu d’en bas, par la perfection visible de la rondeur de ses pentes, justifie sont statut de piste de luge du secteur…

DSC_3874 DSC_3879 DSC_3880 DSC_3881 DSC_3882