Il suffit de passer le col…

… pour finir les pieds dans l’eau, cette ancienne manufacture d’impression ayant quelques problèmes de toiture. Mais la friche industrielle sous la pluie, c’est toujours le mieux du mieux comme dit Émile. C’est un peu comme si l’usine continuait à transpirer toute la sueur versée ici. C’est aussi un concert de sons aquatiques divers et variés, c’est l’eau qui goutte ici, qui dévale là, qui stagne enfin autre part. C’est la friche sous la pluie (et même qu’à la fin il refait beau).

Des cuves et une cheminée

Comme je suis le mec le plus honnête du monde, je t’avoue que ces photos ont été prises en Alsace. Qu’est-ce que je dois te dire d’autre… ah oui qu’elles sont pas neuves, que j’ai pas la moindre idée de l’état actuel du machin et c’est déjà pas mal. Qu’il pleuvait sa race, que c’était assez oppressant comme endroit, que c’était pas fastoche de rentrer (à mon niveau d’audace hein… pour moi enjamber deux parpaings c’est déjà la grande aventure) et que c’était pas du tout prévu, genre arrêt inopiné sur la route en croisant le machin. Et que bon, si t’aimes pas les cuves et les cheminées, je suis désolé pour toi.