Du site Alsthom à la MJC Bazin (Nancy sous les couleurs)

C’est un classique à Nancy, mais si on suit l’ancienne voie ferrée, on arrive dans ce coin, entre les anciens établissements Longométal, l’usine Alsthom et ainsi de suite jusqu’à la MJC Bazin, où Nancy étale les restes d’une histoire industrielle belle et bien terminée. Mais la fin d’une histoire ne signifie pas la fin des histoires. Et l’histoire du graff à Nancy doit pas mal à ces lieux, et ce n’est pour le moment pas terminé. Ça vaut la peine de passer dans ce coin, régulièrement, pour voir. Quoi ne neuf? On peut être un malade du «street art» et en défendre la pratique, appartenir au milieu ou du moins le fréquenter. Mais c’est pas mon truc. Un milieu, ça tourne trop souvent en rond. Si j’adore le résultat de cette pratique, ça s’arrête là. Je viens juste voir. Comment, qui, pourquoi, ça ne m’intéresse pas vraiment. Juste voir, en simple spectateur, et être reconnaissant à celles et ceux qui donnent à voir et qui font vivre ça.