Y’en aura pour tout le monde

Dis-donc, c’est dimanche, on fait une pause. Avec Ludres, la SIHR, Prouvé et les bestiaux d’Outer Space. Un petit tour à Laneuveville-Devant-Nancy, le long du canal de jonction avec Messein. Et pour détendre l’atmosphère, un dialogue de sourds (et de bons cons, aussi).

Franchement, les gars, vous craignez.

J’oubliais, j’ai enfin conçu une forme définitive à la Soupe Aux Choux, destinée à rendre hommage à mon photographe de grand-père, avec les photos de lui que je préfère. Viendez.

Sur l’Institution Saint-Joseph

L’Insitution Saint-Joseph à Laxou. L’établissement a fermé dans des conditions exécrables, établissement qui semble-t-il n’était plus qu’une patate chaude et coûteuse, qu’on se refilait tant ses comptes étaient brûlants et certains tauliers peu scrupuleux. J’ai tapé la causette avec quelques anciens élèves, et j’en ai eu des échos plutôt négatifs, tant sur la pédagogie, que sur les coteries entre certains membres de l’équipe « civile » et religieuse. Mais ce sont des gens qui y ont été scolarisés il y a longtemps, et qui ont du recul. Car dans tous les cas, je comprends aussi les réactions des élèves en cours de scolarité qu’on a brutalement retirés de l’établissement, et les groupes de copains qui se voyaient déjà ensemble jusqu’à la fin du lycée, être éparpillés dans tous les coins. Ils s’en sont ouvert sûrement à la fin d l’année 2009 sur la porte des toilettes du hall de la cour -qui est un très chouette hall d’ailleurs-.

Sur les murs à Lerebourg

A l’usine Lerebourg, en septembre 2011, y’avait de l’amour dans l’air.

Peut-être que c’est le romantisme à peine dissimulé des jolies rues perchées de Liverdun?

En tous cas, comme ça y va. Floriane et Anthony, je vous passe le bonjour, bien qu’on ne se connaisse pas.

Mais il y a aussi les gens pas en forme. Ou trop en forme, alors. Je ne sais pas.

Ça a ce côté Thiéfaine dans le texte… le Hub’ serait-il passé par là? On n’ose y croire… En tous cas, désintégrer les esprits normalisés reste un projet louable.

Hop. Lerebourg, sur les murs.